عنوان مجموعه:پيام رهبري
تعداد بازديد:530
تعداد نظرات:0

Le 3 de la lune zihaje 1430

Grâce au nom de Dieu le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux La saison du Grand pèlerinage, le Haj, est le héraut du renouveau de la spiritualité et l’éclat de la constellation du monothéisme au zénith.
Telle une source limpide, les rituels du Haj purifie le pèlerin des souillures du péché et la négligence, et lui ramène la lumière de la nature innée, ce don divin, au cœur et à l’âme. Se dépouiller du vêtement de l’arrogance et de la distinction au Miqat du Haj et s’envelopper de l’habit uniforme et de même couleur qu’est l’Ihram, incarnent l’homogénéité de l’Umma islamique et symbolise l’unité et la solidartié des musulmans, partout dans le monde. Le slogan du Haj rappelle d’une part « Et votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. – Et fait bonne annonce à ceux qui s’humilient. » (Verset 34, sourate XXII) et de l’autre « la Mosquée sacrée que Nous avons établie pour les gens: aussi bien les résidents que ceux de passage » (verset 25, sourate XXII). Et c’est ainsi que la Ka'ba qui s’érige en le verbe du monothéisme, s’avère aussi l’incarnation de l’unité du Verbe, de la fraternité et de l’égalité islamiques. Venus des quatre coins du monde, le cœur empli de la ferveur d’accomplir le circumambulation autour de la sainte Ka'ba et faire le pèlerinage de la Mosquée du Grand Messager – paix et bénédiction divines sur lui et sur ses descendants – les musulmans se sont rassemblés pour profiter au maximum de cette occasion en or pour renforcer les liens de fraternité entre eux, ce qui représente la baume à toutes les souffrances et les maux de l’Umma islamique. De nos jours, nous sommes témoins comment les malveillants du monde de l’Islam s’emploient sans relâche à semer la graine de discorde parmi les musulmans. Et cela à un moment où l’Umma musulmane a aujourd’hui, plus que jamais, besoin de cohérence et de solidarité. De nos jours, les griffes sanglantes des ennemis s’acharnent, partout dans le monde de l’Islam visant en toute impunité et sans ambages à engendrer des tragédies : sous le joug de la perversité des sionistes, la Palestine vit dans la souffrance et la tourmente galopantes ; la mosquée Al-Aqsa est sérieusement en danger, la population tyrannisé de Gaza, qui a déjà été victime d’un génocide sans précédent, se trouve toujours dans les conditions ô combien intenables ; sous les bottes de l’Occupant, l’Afghanistan est quotidiennement le théâtre d’un nouveau drame ; en Irak, le spectre de l’insécurité plane sur le peuple, le privant de la paix et de la sérénité ; le fratricide au Yémen marque le cœur de l’Umma islamique d’une nouvelle flétrissure. Que les musulmans du monde entier réfléchissent où et comment les machinations et les conflits, les attentats et les massacres aveugles qui traversent ces dernières années l’Irak, l’Afghanistan et le Pakistan, sont projetés ? Pourquoi les nations n’avaient-elles jamais vécu tant de peines et de souffrance avant l’intrusion hégémonique et arrogante des armées occidentales dans la région ? Les occupants qualifient d’une part de terroristes, les mouvements populaires et la Résistance en Palestine, au Liban et dans d’autres points, aussi, ils organisent et dirigent le terrorisme débridé de sectarisme et d’ethnicité parmi les nations de la région. Le Moyen-Orient et l’Afrique maghrébine ont été pendant longtemps, plus d’un siècle durant, colonisés, occupés et humiliés par les chancelleries occidentales dont l’Angleterre et la France, et ensuite par l’Amérique. Leurs ressources naturelles ont été pillées et leur esprit de liberté réprimé, leur nation pris en otage par la cupidité des étrangers usurpateurs. Et lorsque l’éveil islamique et les mouvements de la résistance des peuples ont vu le jour, rendant impossible aux tyrans internationaux de continuer les mêmes mesures colonialistes, et lorsque ces facteurs uniques que sont la mort en martyr sur le sentier divin et l’ascension vers Allah, ont encore une fois émergé sur la scène du Jihad islamique, les agresseurs rendus passifs, ont substitué le néo-colonialisme aux méthodes d’antan. Et, aujourd’hui, la hydre aux multiples faces du colonialisme emploie tous ses potentiels pour faire plier l’Islam : depuis les forces militaires, le poing de fer et l’occupation flagrante jusqu’au réseau diabolique de propagande et des milliers de systèmes censés propager mensonges et rumeurs, depuis l’organisation des groupes terroristes et d’assassins cruels jusqu’à la diffusion des moyens de dépravation et de la drogue, pour ainsi briser la volonté des jeunes, leur détruisant le moral et l’éthique ; depuis l’assaut politique tous azimuts contre les foyers de la résistance jusqu’au déferlement des vanités ethniques et du fanatisme sectariste, semant la haine parmi les frères. Si l’affabilité, la bonne intention et l’entente prennent la place parmi les nations, reléguant au second plan l’inimité et la méfiance, que souhaitent les ennemis, la quasi-majorité des complots et des machinations des malveillants sera déjouée, et leurs plans néfastes visant à dominer l’Umma islamique seront tombés à l’eau. Le Haj offre une des plus grandes occasions pour un tel objectif sublime. Grâce à la coopération et à l’appui des bases communes que sont le Coran et la sunna, les musulmans se renforceront et parviendront à se dresser contre ce diable aux multiples faces et le vaincre par leur volonté et foi. L’Iran islamique qui a su suivre les enseignements de l’Imam Khomeiny le Grand, est la manifestation par excellence de la résistance réussie. Ils ont échoué devant l’Iran islamique. Trente années de machinations, de complots et d’inimité, depuis le coup d’Etat, huit années de guerre imposée jusqu’aux sanctions et le gel des avoirs, depuis la guerre des nerfs, le matraquage propagandiste et des alignements médiatiques jusqu’aux démarches entreprises pour endiguer le progrès scientifique et l’accès au savoir faire de haute gamme notamment le nucléaire ; et même l’ingérence sans ambages dans l’événement grandiose de ces dernières élections, tout et tous se sont transformés en des scènes de l’échec et du désarroi de l’ennemi, cristallisant encore une fois devant les yeux des Iraniens la quintessence de ce verset coranique : la ruse de Satan l’a affaibli. Dans tout autre coin du monde où la résistance issue de la volonté et de la foi du peuple s’est dressée devant les Arrogants, les croyants ont triomphé tandis que les oppresseurs n’ont obtenu d’autre chose que l’échec et la honte. La victoire resplendissante dans la guerre de 33 jours au Liban ainsi que le Jihad glorieux et victorieux à Gaza, durant ces trois dernières années, traduisent concrètement cette vérité. Je tiens à conseiller à tous les bienheureux pèlerins, notamment aux oulémas et prédicateurs des pays islamiques qui sont présents à ce rendez-vous divin, aux prédicateurs de la prière du vendredi des deux saints sanctuaires, de discerner, avec perspicacité et une juste conception de la question, leur devoir urgent d’aujourd’hui. Il leur incombe de mettre au grand jour le complot des ennemis de l’Islam pour leurs interlocuteurs et de les appeler à l’affabilité et l’unité. Il leur revient aussi de s’écarter de tout ce qui pourrait engendrer de la méfiance des musulmans les uns envers les autres, et de protester haut et fort contre les Arrogants et les ennemis de l’Umma islamique, et à la tête de toutes les machinations le sionisme et l’Amérique, et cristalliser ainsi le désaveu des mécréants aussi bien dans le verbe que par acte. Je sollicite humblement le Seigneur Tout-puissant de nous accorder, à vous et moi-même, sa guidance et sa mansuétude infinie.
Va salam aleykoum Seyyed Ali Hosseini Khamenei le 3 de la lune de zelhadjeh 1430/ 21 novembre 2009