عنوان مجموعه:Hajj
تعداد بازديد:181
تعداد نظرات:0

Hadj dans la sunna de Prophète (sawas) et Ahlul-Bayte (p

Le Hajj
Ses mérites, hajj dans la sunna de Prophète (sawas) et Ahlul-Bayte (p)
Littérairement le mot « Hajj » signifie dessein(العزم). Et dans la définition technique, il signifie : Avoir l’intention de visiter la Maison de Dieu à la Mecque ; c’est aussi l’un des plus importants rites cultuelles de la religion musulmane. Chaque année les musulmans de tous les coins du monde vont à la Mecque pour célébrer les rites et les cérémonies de ce devoir religieux ; et pour faire une démonstration de la grandeur de l’islam.
Dans ce grand rassemblement, les musulmans, issus des différentes races, viennent tourner autour de la Kaaba pour chanter le monothéisme, et renforcer l’unité, la fraternité et la solidarité islamique.
Le Hajj c’est la manifestation de la spiritualité, de l’enthousiasme, du bon sens, de l’adoration, de la fraternité, de l’entraide et de l’unité. C’est aussi le rappel de l’au-délà et la communication avec Dieu.
On trouve dans les enseignements de l’envoyé de Dieu (paix et bénédiction sur lui, ainsi que sur sa famille) et de la religion, plusieurs points qui expliquent les rites et les devoirs du pèlerin. Dans ces enseignements, il est conseillé au pèlerin à la Maison de Dieu, de s’éloigner des péchés, de purifier son âme avec l’eau de la repentance, de payer les frais de voyage avec l’argent gagné licitement, de faire des adieux à ses proches parents, amis et voisins et de voyager après les avoir satisfait; de commencer le voyage par le nom de Dieu, tout en formulant l’intention de le faire uniquement pour Son agrément; et de s’éloigner aussi des péchés durant le voyage, et de controler ses paroles et ses actes...
Ces principes seront la cause de la transformation de pèlerin, car il va réparer ses fautes passées, s’abstenir de commettre d’autres péchés, et il optera pour une vie meilleure et islamique.
Il est rapporté dans certains récits que l’objectif de Hajj est: Le changement de l’âme et du comportement, afin de se mettre au service de Dieu. Par cette voie, et avec le nombre des gens de tout âge qui se rendent au pèlerinage, ce changement aura certainement un effet positif et sera aussi transmit dans la société.
Si chaque musulman qui se déplace pour le Hajj, décide d’abandonner les péchés durant et après le voyage; de s’acquitter de tous les devoirs religieux; de faire ce qui plait à Dieu; de se comporter conformement aux préceptes islamiques et de transmettre ensuite cette pensée à ses enfants, à ses proches parents et amis, surement on connaîtra un important changement dans les moeurs des gens dans la société. Et l’invasion culturelle de l’ennemi sera impossible.
Il existe sur le site www.al-hadj.com.fr la partie des hadiths choisit pour le hajj, un ensemble des enseignements du prophète psl et sa famille concernant le hadj. Très utile.
En espérant que tous les musulmanes auront l`occasion de cette voyage spirituelle.
 
قَالَ رَسُوْلُ اللهُ (صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَ آلِهِ): «جِهَادُ الْكَبِيْرِ وَ الصَّغِيْرِ وَ الضَّعِيْفِ وَ الْمَرْأَةِ الْحَجُّ وَ الْعُمْرَةُ».
L’envoyé de Dieu (pbsl) a dit : « Le Djihad des grands, des petits, des faibles et des femmes, c’est le pèlerinage (Hajj et Oumra).
Hajj et Oumra
قَالَ رَسُوْلُ اللهُ (صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَ آلِهِ): «اِعْلَمْ أَنَّ الْعُمْرَةَ هِيَ الْحَجُّ الْأَصْغَرُ، وَ أَنَّ عُمْرَةً خَيْرٌ مِنَ الدُّنْيَا وَ مَا فِيْهَا وَ حَجَّةً خَيْرُ مِنْ عُمْرَةِ».
L’envoyé de Dieu (pbsl) a dit un jour à Ousmane Ibn Abi al Ans que : « Saches que le Oumra est le petit pèlerinage, il est meilleur que ce monde ainsi que tout ce qu’il contient. Mais le Hajj est meilleur que le Oumra ».
Le pardon des péchés
قَالَ رَسُوْلُ اللهُ (صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَ آلِهِ): «أَيُّ رَجُلٍ خَرَجَ مِنْ مَنْزِلِهِ حَاجًّا أَوْ مُعْتَمِرًا، فَكُلَّمَا رَفَعَ قَدَمًا وَ وَضَعَ قَدَمًا، تَنَاثَرَتِ الذُّنُوْبُ مِنْ بَدَنِهِ كَمَا يَتَنَاثَرُ الْوَرَقُ مِنَ الشَّجَرِ، فَإِذَا وَرَدَ الْمَدِيْنَةَ وَ صَافَحَنِيْ بِالسَّلاَمِ صَافَحَتْهُ الْمَلاَئِكَةُ بِالسَّلاَمِ، فَإِذَا وَرَدَ ذَا الْحُلَيْفَةِ وَ اغْتَسَلَ طَهَّرَهُ اللهُ مِنَ الذُّنُوْبِ، وَ إِذَا لَبِسَ ثَوْبَيْنِ جَدِيْدَيْنِ جَدَّدَ اللهُ لَهُ الْحَسَنَاتِ، وَ إِذَا قَالَ: ’لَبَّيْكَ اللَّهُمَّ لَبَّيْكَ‘ أَجَابَهُ الرَّبُّ عَزَّ وَ جَلَّ: ’لَبَّيْكَ وَ سَعْدَيْكَ، أَسْمَعُ كَلاَمَكَ وَ أَنْظُرُ إِلَيْكَ‘، فَإِذَا دَخَلَ مَكَّةَ وَ طَافَ وَ سَعَى بَيْنَ الصَّفَا وَ الْمَرْوَةِ وَصَلَ اللهُ لَهُ الْخَيْرَاتِ».
L’envoyé de Dieu (pbsl) : « Quiconque sort de chez lui pour le pèlerinage (Grand ou petit), aura le pardon pour ses péchés pour chaque pas de marche qu’il fera. Les péchés tomberont de son corps comme les feuilles tombent d’un arbre. Et s’il entre à Médine et me salue, il sera salué par les Anges, et s’il arrive à Dhu Hulayfa et y fait les grandes ablutions (Ghusl), il sera purifié des péchés. Et s’il s’habit de deux étoffes neufs, Dieu renouvellera les bienfaits pour lui ; et s’il dit : « Labbayka Allahumma, labbayka (Me voici ô mon Dieu ». Dieu lui dira : « Labbayka (Me voici), Je Suis à ton service, je t’écoute et te regarde ». Et s’il entre à la Mecque, fait le tour de la Kaaba et court entre Safa et Marwah, Dieu lui accordera les bienfaits… ».
L’acceptation des supplications
قَالَ رَسُوْلُ اللهُ (صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَ آلِهِ): «أَرْبَعَةٌ لاَ تُرَدُّ لَهُمْ دَعْوَةٌ حَتَّى تُفْتَحَ لَهُمْ أَبْوَابُ السَّمَاءِ وَ تَصِيْرَ إِلَى الْعَرْشِ:اَلْوَالِدُ لِوَلَدِهِ، وَ الْمَظْلُوْمِ عَلَى مَنْ ظَلَمَهُ، وَ الْمُعْتَمِرُ حَتَّى يَرْجِعَ، وَ الصَّائِمُ حَتَّى يُفْطِرَ».
L’envoyé de Dieu (pbsl) : « Les portes du ciel s’ouvrent pour quatre personnes lorsqu’elles implorent, et leurs supplications atteignent aussi le trône de Dieu :
1-      La supplication du père pour le fils.
2-      La supplication de l’opprimé contre l’oppresseur.
3-      La supplication du pèlerin jusqu’à ce qu’il retourne chez lui.
4-      La supplication du jeûneur jusqu’à ce qu’il rompt son jeûne.
Les bienfaits de ce monde et de l’au-delà
قَالَ رَسُوْلُ اللهُ (صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَ آلِهِ): «مَنْ أَرَادَ الدُّنْيَا وَ الْآخِرَةَ فَلْيَؤُمَّ هَذَا الْبَيْتَ، فَمَا أَتَاهُ عَبْدٌ يَسْأَلُ اللهَ دُنْيًا إِلاَّ أَعْطَاهُ اللهُ مِنْهَا وَلاَ يَسْأَلُهُ آخِرَةً إِلاَّ ادَّخَرَ لَهُ مِنْهَا».
Hajj avisé
قَالَ رَسُوْلُ اللهُ (صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَ آلِهِ) فِيْ خُطْبَتِهِ يَوْمَ الْغَدِيْرِ: «مَعَاشِرَ النَّاسِ، حَجُّوا الْبَيْتَ بِكَمَالِ الدِّيْنِ وَ التَّفَقُّهِ، وَلاَ تَنْصَرِفُوا عَنِ الْمَشَاهِدِ إِلاَّ بِتَوْبَةٍ وَ إِقْلاَعٍ».
L’envoyé de Dieu (pbsl) a dit dans son sermon de Ghadir Khum : « O , gens, visitez la Maison de Dieu en suivant les préceptes de la religion, et ne quittez pas les lieux saints sans vous repentir et renoncer aux péchés ».
قَالَ عَلِيٌّ (عَلَيْهِ السَّلاَمُ): «جَعَلَهُ سُبْحَانَهُ عَلاَمَةً لِتَوَاضُعِهِمْ لِعَظَمَتِهِ وَإِذْعَانِهُمْ لِعِزَّتِهِ».
قَالَ عَلِيٌّ (عَلَيْهِ السَّلاَمُ): «جَعَلَهُ سُبْحَانَهُ لِلْإِسْلاَمِ عَلَماً وَ لِلْعَائِذِينَ حَرَماً».
L’imam Ali (psl) a dit : « Dieu a fait du Hajj un symbole de leur modestie (Les croyants) pour sa grandeur, et un symbole de leur soumission pour Son autorité ».
Hajj, un moyen pour consolider la religion
قَالَ عَلِيٌّ (عَلَيْهِ السَّلاَمُ): «وَ الْحَجَّ تَقْوِيَةً لِلدِّيْنِ».
L’imam Ali ibn Abi Talib (psl) a dit : « Dieu a fait du Hajj un moyen pour consolider la religion ».
Hajj, la tranquillité des cœurs
قَالَ الْبَاقِرُ (عَلَيْهِ السَّلاَمُ): «الحَجُّ تَسْكِيْنُ القُلُوْبُ».
L’imam mohammad al-Baqer (psl) (le petit fils de Imam Hussein as a dit : « Le Hajj est l’apaisement des cœurs .
قَالَ الْإِمَامُ زَيْنُ الْعَابِدِيْنَ (عَلَيْهِ السَّلاَمُ) فِيْ رِسالَةِ الحُقُوْقِ: «حَقُّ الْحَجِّ أَنْ تَعْلَمَ أَنَّهُ وِفَادَةٌ إِلَى رَبِّكَ وَ فِرَارٌ إِلَيْهِ مِنْ ذُنُوْبِكَ وَ فِيْهِ قَبُوْلُ تَوْبَتِكَ وَ قَضَاءُ الْفَرْضِ الَّذِيْ أَوْجَبَهُ اللهُ تَعَالَى عَلَيْكَ».
L’imam Zaynul Abedine (psl) : « Le droit du Hajj est que tu saches que ce dernier est la venue vers Dieu, le refuge vers Lui pour tes péchés. Le Hajj est l’acquittement de l’obligation Divine dans laquelle on trouve le pardon pour le péché ».
قَالَ الصَّادِقُ (عَلَيْهِ السَّلاَمُ): «مَنْ حَجَّ يُرِيْدُ اللهَ عَزَّ وَ جَلَّ لاَ يُرِيْدُ بِهِ رِيَاءً وَلاَ سُمْعَةً غَفَرَ اللهَ لَهُ الْبَتَّةَ».
L’imam Jafar Sadeq (psl) a dit : « Quiconque accomplit le Hajj pour chercher la satisfaction de Dieu, non pas par hypocrisie ni pour avoir une réputation, certainement Dieu pardonnera ses péchés ».