عنوان مجموعه:Hajj
تعداد بازديد:152
تعداد نظرات:0

La Maison de Dieu et son rôle capital dans la vie

Sur le message du pèlerinage
La manière partitive de voir l’Islam est l’origine d’un grand problème que les Musulmans n’en finissent pas d’endurer. L’Islam qui est un ensemble uni s’est transformé en fragments déchirés et chaque fragment est considéré dans son isolement des autres fragments. Nous entendons ainsi parler de sa dimension spirituelle, de sa dimension sociale, de sa dimension politique et de sa dimension économique, comme si chacune de ces dimensions constituait un corps indépendant de par sa nature. Cela a eu des répercutions négatives au niveau de la réalité de la conception islamique et de l’action pratique de l’homme musulman qui en finit par s’engager dans l’une ou l’autre de ces dimensions sans prendre en considérations les autres dimensions.
Cela nous a éloignés de la compréhension totale, exhaustive, de l’Islam, compréhension qui doit cumuler la totalité de ses dimensions. Il n’est absolument pas possible d’étudier la dimension morale de l’Islam sous son angle philosophique sans appeler les niveaux individuel, social, politique et économique, comme condition préalable pour saisir sa dimension cultuelle, pour voir les lignes morales rejoindre ces niveaux, d’un côté pour, pour repartir d’eux, d’un autre côté.
Il en est de même pour ce qui est de la dimension spirituelle qui n’est nullement séparable de la dimension matérielle. On trouve ici une forme de d’accouplement réel et pratique, ainsi que leur interaction théorique au niveau de la perception dans la mise au point de la théorie islamique dans l’explication de l’univers, de la vie et de l’homme.
Pour ces raisons, nous appelons à une étude exhaustive et approfondie pour arriver au résultat définitif aboutissant à l’idée pour laquelle l’Islam est un ensemble intellectuel et législatif pratique qui se nourrit de toutes ses dimensions, exactement comme le corps qui se complète et se nourrit de tous ses appareils dont aucun ne peut rien fournir à la vie humaine que dans la mesure où il obtient de l’énergie vitale produite par les autres appareils chargés des éléments de la force et de la vie.
De cette manière, il nous est possible de pénétrer à l’intérieur de la réalité islamique de l’homme musulman à travers la situation dans son intégralité pour ainsi diriger l’action pratique vers l’approche de la question de ce point de vue. Cela nous permet d’écarter beaucoup de plans implantés par la mécréance et la colonisation dans la conscience de la Nation en séparant l’Islam de la réalité par la séparation entre la réalité et ses éléments. Elles ont ainsi séparé ce qui est à Dieu en terme de religion et ce qui est à Césars en terme de ce bas-monde. Elles ont mis des frontières entre eux en empêchant l’un d’intervenir dans les attributions de l’autre et, de cette fait, elles ont coincé l’Islam dans un cadre étroit, dans l’angle des cercles mineurs pour laisser les autres cercles attendre l’autre pensée et l’autre puissance qui n’ont aucune place en Islam.
Que la saison du Pèlerinage et le grand rassemblement soient une grande rencontre qui traite de cette question et tente d’en trouver des solutions.