عنوان مجموعه:Ahlul bayt
تعداد بازديد:178
تعداد نظرات:0

Quelques traits et les qualités de la personnalité de l'imam Hassan(p)

 
1- Le nom de l’imam Hassan (p) a été révélé par Dieu
Jabir ibn Abdoullah dit «  lorsque la dame Zahra(p) avait mit au monde l’imam Hassan (p) elle dit a à son mari de choisir un nom pour l’enfant. Je ne devancerai pas le prophète pour donner un nom à cet enfant, dit Ali (p). Enveloppé dans son lange, l’imam Hassan(p) fut apporté au prophète : «ô me
 
ssager de dieu, dit sa mère, donne un nom à cet enfant, reprit le messager. Dieu dépêcha l’ange Gabriel : « Gabriel Mohamad(pslf) a eu un enfant, va auprès de lui présente-lui tes félicitations dit lui qu’Ali est pour lui ce que Aaron était pour Moise ; dis- lui de lui donner le nom du fils d’Aaron. Gabriel descendit sur le prophète et le félicita pour la naissance et annonça : donne le nom du fils d’Aaron au fils de Fatima. Comment s’appelait le fils d’Aaron, demanda le prophète ? Shebr, répondit Gabriel. Notre langue est l’arabe, rappela le prophète à son hôte. Appelle-le Hassan, précisa Gabriel. C’est ainsi que le prophète lui donna le nom de Hassan »[1]
2- Imam Hassan (p), le prince des jeunes du paradis
Jabir rapporte du prophète ces propos : « Quiconque veut voir le prince des jeunes du paradis regarde le visage de l’imam Hassan ibn Ali(p) »[2]
3- Apparence et formidable Carisme de l’imam Hossein(p) au prophète
Ibn Ali Râfei reprend une parole de son père qui le teint de sa grand-mère zeynab fille de Râfei : « Fatima Zahra (p)emmena Hassan et Hossein auprès du prophète et dit : «  voici tes deux enfants apprend-leur quelque chose qu’ils garderont en souvenir. Le prophète dit ceci : «  Hassan à moi la munificence, la générosité et la bravoure ». Le hadith de Mohamad ibn Ishâq vient confirmer ce hadith. Après le prophète, nul n’a atteint sa noblesse que l’imam Hassan ; il rapporte qu’il était sur l’itinéraire de la Mecque lorsque l’imam Hassan (p) descendit de sa monture et avançait à pied. Tous ses compagnons descendirent aussi de leurs montures et évoluaient aussi à pied. Même Sa’d ibn Abi Waqâs était descendu de sa monture et marchait près de l’imam »[3]
4- l’imam Hassan(p) ressemblait le prophète plus que tout le monde ;
Anas ibn Malik rapporte que nul ne ressemblait au prophète que l’imam Hassan (p) ibn Ali(p).[ 4]
5- L’ardente affection du prophète pour l’imam Hassan(p)
Il y a un hadith dans Sahih Mouslim où le prophète dit à propos de l’imam Hassan(p) : « j’aime l’imam Hassan (p). Seigneur, aime celui qui l’aimera »[5]
Il est écrit dans un autre hadith rapporté par Baraa ibn Azim : « j’ai vu l’imam Hassan (p) sur le dos du prophète alors qu’il disait : « seigneur je l’aime ! Aime le aussi »[6]
6- (p)Dévotion et adoration de l’imam Hassan
Il est écrit dans le livre «Amali » : « l’imam Hassan (p) est le plus pieux, le plus dévoué des adorateurs et l’homme doté de meilleures qualités par rapport aux gens de son époque ; il marchait à pied et parfois les pieds nus pour se rendre au pèlerinage. Il pleurait lorsqu’il se rappelait de la mort, la tombe et le jour du jugement ; les larmes coulaient alors de ses yeux.[ 7]
7- Munificence et générosité
L’imam Hassan (p) est très connu des gens pour sa main généreuse ; plusieurs hadiths illustrent cette qualité ; l’auteur de Behar ul Anouar ; Allamah Majelisi cite de l’ouvrage Hilyatou Aoliyâ : « l’imam a fait don de tous ses biens à deux reprises et il les partagea aux pauvres »[8]
8- Humilité et affection envers le démunis
Ibn shahr Achoub cite du livre Naz hat ul Absar un hadith rapporté par Ahmad Mo’adib : «  l’imam Hassan(p) passait quelque part quand il vit un groupe de démunis aussi à même le sol mangeant un peu de pain sec étalé sur une natte ; ils invitèrent l’imam à partager leur pitance ; l’imam descendit de sa monture, s’assis et mangea avec eux. La présence de l’imam fut une bénédiction si grande que le pain se multipli, au point qu’ils mangèrent jusqu’à se rassasier. L’imam les invita chez lui après le repas et leur servit un repas… »[9] Ce genre de hadith et certains versets coraniques traduisent les qualités des Ahl-ul Bayt et l’imam Hassan (p).[10]
On se contente de ceci sur l’imam Hassan (p). Pour parler de sa personnalité on dira seulement qu’il fait partie des Ahl-ul-bayt, ceux que Dieu a éloigné de toute souillure et purifié intégralement.[11]Il fait partie de la délégation que le prophète avait amené rencontrer les chrétiens pour la prière de Moubahala.[12]
 
[1]- I’lâm al waraa, vol1, page 211-212
(عن علي بن الحسين (عليه السلام) ، قال حدثتني أسماء بنت عميس الخثعمية، قالت قبلت جدتك فاطمة بنت رسول الله (صلى الله عليه و آله) بالحسن و الحسين (عليهما السلام) . قالت فلما ولدت الحسن (عليه السلام) جاء النبي (صلى الله عليه و آله) فقال يا أسماء هاتي ابني، قالت : فدفعته إليه في خرقة صفراء، فرمى بها و قال ألم أعهد إليكن ألا تلفوا المولود في خرقة صفراء ، و دعا بخرقة بيضاء فلفه فيها، ثم أذن في أذنه اليمنى، و أقام في أذنه اليسرى، و قال لعلي (عليه السلام) بِمَ سمّيتَ ابنك هذا ؟ قال: ما كنت لأسبقك باسمه يا رسول الله. قال: و أنا ما كنت لأسبق ربي (عز و جل) . قال: فهبط جبرئيل. فقال: إن الله (عز و جل) يقرأ عليك السلام، و يقول لك يا محمد، علي منك بمنزلة هارون من موسى إلا أنه لا نبي بعدك، فسم ابنك باسم ابن هارون. قال النبي ( صلى الله عليه و آله ) يا جبرئيل، و ما اسم ابن هارون ؟ قال جبرئيل : شبر قال :و ما شبر قال :الحسن. قالت :أسماء فسماه الحسن)
(من سرّه أن ينظر إلى سيّد شباب أهل الجنّة ، فلينظر إلى الحسن بن علي)
[2]
- I’lâm al waraa, vol1, page 211
[3]- I’lâm al waraa, vol1, page 212
[4]- Behar ul anouar, vol 43, page 338
(روى جماعة منهم معمر ، عن الزهري ، عن أنس بن مالك قال : لم يكن أحد أشبه برسول الله(ص) من الحسن بن علي(ع)
[5]- Behar ul anouar, vol 37, page 74
(ومن صحيح مسلم بإسناده عن أبي هريرة عن النبي (ص)قال للحسن(ع) : إني احبه اللهم فأحبه وأحب من يحبه.)
[6]- Behar ul anouar, vol 37, page 74
(وعنه بإسناده عن البراء بن عازب قال : رأيت البني 9 والحسن على عاتقه وهو يقول : اللهم إني احبه فأحبه).
[7]- Amali de Sheikh Sadouq, page 179
[8]- Behar ul anouar, vol 43, page 340
(ومن سخائه  ما روي أنه سأل الحسن بن علي (ع) رجل فأعطاه فخمسين ألف درهم وخمس مائة دينار ، وقال : ائت بحمال يحمل لك فأتى بحملا فأعطى طيلسانه فقال : هذا كرى الحمال.)
[9]- Ibn Shahr Achoub, al Manakib, vol 4, page 24
[10]- Fadha’il Khamsa mina siha a sita, Firouz Abad
[12]- commentaire du verset 33 de la sourate 33 et les livres écrits sur le Mobahala.