عنوان مجموعه:Ahlul bayt
تعداد بازديد:211
تعداد نظرات:0

À chaque peuple est un guide

Dans la terminologie arabe, Imam signifie Guide, celui qui se tient en avant et aussi Dirigeant, personnage faisant autorité ; selon la terminologie de la tendance Najiyyah Imamiyah, Imam signifie celui qui dirige la Prière en groupe ; selon la tendance I'lm Kalam, Imam signifie celui qui fut désigné par Dieu au rôle de Fondé de Pouvoir du Messager (pslf); et, parfois, Imam est appliqué au Messager lui-même (pslf).
Selon certaines traditions dignes de confiance, la position d'Imam est supérieure par rapport à celle de Messager. Ce qui apparaît clairement dans la Volonté de Dieu de faire d'Abraham un Imam après l'avoir fait Prophète: Et lorsque Son Seigneur éprouva Abraham par des paroles et qu'il s'en acquitta pleinement. Dieu dit : " En vérité, Je t'établis comme Imam pour les gens.[1]
Est-ce qu’on peut prouver la nécessité d’existence de l’Imam Infaillible dans tout temps en considérant le verset « d’Avertissement » ?
Il y a certains versets coraniques qui indiquent la nécessité d"existence de l’Imam infaillible dans tout temps, y compris le verset « d’Avertissement.
Allah qu’IL soit Exalté dit: Et ceux qui ont mécru disent: « Pourquoi n"a-t-on pas fait descendre sur celui-ci (Muhammad) un miracle venant de son Seigneur? » Tu n"es qu"un avertisseur, et à chaque peuple un guide.[2]
Cette tradition divine est courante parmi les êtres humains, cela veut dire qu’Allah qu’IL soit Exalté a créé le peuple et agencé harmonieusement et q décrété à les conduire vers le bonheur. Et certes, Allah qu’IL soit Exalté suit cet objet par la voit des motifs naturelles qui sont l’existence des guides innocents et infaillibles. Le verset d’avertissement indique que la terre ne sera pas vide de guide qui conduit vers la vérité, que soit le Prophète ou soit une autre personne que le Prophète. Et la phrase (et à chaque peuple un guide) indique que les guides ne sont pas seulement des Prophètes.
Il faut savoir que les imams ont accompli leur travail salutaire dans des conditions extrêmement difficiles: les pouvoirs politiques étaient tyranniques et impitoyables, et se méfiaient de toute idée qui pouvait faire naître la contestation de leurs pratiques, ou de leur train de vie.
Certains califes craignant la renommée grandissante des imams, ont usé de différentes stratagèmes contre eux. Par exemple, le calife abbasside al-Ma'moun croyant avoir trouvé la méthode la plus efficace pour détruire le huitième imam, l'imam al-Reza (p), aux yeux du peuple, organisa des séances de débats scientifiques auxquelles prenait part l'imam et des savants de différentes disciplines ou même de différentes religions, dans l'espoir que l'imam serait battu. Mais dans ces controverses, l'imam sortait toujours vainqueur, et la manoeuvre de Ma'moun ne fit que servir la cause du chiisme.
L'Imam est doté par Dieu -pour lui permettre d'accomplir sa mission- de toutes les connaissances nécessaires: il connaît les besoins des hommes dans tous les domaines, et connaît les voies et moyens pouvant assurer le bonheur des hommes dans les deux mondes.
L'imam al-Sâdeq (p) a dit que l'expression "Celui qui détient la science du Livre" qui se trouve dans le Coran désigne l'imam ‘Ali (p). On lui demanda de montrer la différence entre la science de ce dernier, et celle de "Celui qui a une science du Livre", autre expression coranique. Il répondit:
"Le savoir de celui qui a une science du Livre, par comparaison avec celui qui détient la science du Livre, est comparable à la charge d'eau que peut prendre sur son aile un moustique par rapport à l'eau de la mer.[3]
Note:
[1] Coran (2:124)وَإِذِ ابْتَلَىٰ إِبْرَ‌اهِيمَ رَ‌بُّهُ بِكَلِمَاتٍ فَأَتَمَّهُنَّ ۖ قَالَ إِنِّي جَاعِلُكَ لِلنَّاسِ إِمَامًا ۖ قَالَ وَمِن ذُرِّ‌يَّتِي ۖ قَالَ لَا يَنَالُ عَهْدِي الظَّالِمِينَ
[2] Coran (13:7)وَيَقُولُ الَّذِينَ كَفَرُوا لَوْ لا أُنْزِلَ عَلَيْهِ آيَةٌ مِنْ رَبِّه إِنَّما أَنْتَ مُنْذِرٌ وَلِكُلِّ قَوْم هاد
[3] Biharul Anwar. v 26, p 160 أبي عن ابن أبي عمير عن ابن أذينة عن أبي عبدالله (ع) قال : الذي عنده علم الكتاب هو أمير المؤمنين (ع) ، وسئل عن الذي عنده علم من الكتاب أعلم أم الذي عنده علم الكتاب؟ فقال : ما كان علم الذي عنده علم من الكتاب عند الذي عنده علم الكتاب إلا بقدر ما تأخذ البعوضة بجناحها من ماء البحر
Source:
http://www.welayatnet.com/fr/news/87775