عنوان مجموعه:Lieux saints
تعداد بازديد:109
تعداد نظرات:0

Minâ à côté de La Mecque

{Quand vous déferlez de ‘Arafat, évoquez Dieu à Mash’ar al-haram [al-Muzdalifah] et souvenez-vous de Lui comme Il vous a guidés bien que vous étiez auparavant, en vérité, parmi les égarés. Ensuite, déferlez par/d’où déferlent les gens et demandez pardon à Dieu, car Dieu est Très-Pardonnant, Très-Miséricordieux.}(198-199(/II la Vache).



Quel est le secret de ce déferlement de tous ces pèlerins vêtus de blanc, en état de sacralisation, évoquant Dieu – Dieu, Uniquement Lui, point de divinité autre que Lui – demandant Son Pardon ?

Quel est le secret de cette marée humaine se déversant sur Mina, la nuit et le jour de l’Aïd, pour s’y rassembler durant pratiquement trois jours et y lapider le démon ?

Quel est le secret de cette large vallée aride, entourée de montagnes noires, recouverte, durant le Hajj, de tentes blanches enlacées de routes asphaltées, dont le nom n’est même pas évoqué dans le noble Coran au contraire des autres stations du Hajj ?

Plusieurs interprétations ont été proposées pour expliquer l’origine du mot « mina » :

-Certains l’ont ramené à la mort (« manâ » ou « manann »), en allusion au sacrifice du Prophète Ibrahim(p) et à l’égorgement de la bête, donc à sa mort.

-D’autres l’ont ramené à épreuve (« manâ » ou « manû »), mettre, soumettre à l’épreuve, en allusion à l’épreuve du Prophète Ibrahim(p) quand Dieu lui a demandé de sacrifier son fils pour Lui.

-Enfin d’autres l’ont ramené au désir, vœu, (« munâ ») et ses formes dérivées « mannâ », faire désirer, en allusion à la descente de l’Ange Gabriel auprès du Prophète Ibrahim(p) au moment du sacrifice de son fils ? Il lui aurait demandé de « souhaiter quelque chose ». Alors le Prophète(p) fit un souhait et il fut exaucé.

Que souhaita-t-il(p) ?

Selon certains propos rapportés des Imams(p), il(p) aurait souhaité que Dieu remplaçât son fils Ismâ‘îl par un bouc, et qu’Il lui ordonnât de l’égorger en sacrifice pour Lui.

D’autres propos rapportés ne précisent pas ce qu’il(p) souhaita, permettant plusieurs interprétations : demanda-t-il que son fils Ismâ‘îl soit sauver pour assurer la permanence de la Prophétie en cette terre éloignée, sachant que de sa descendance viendrait le plus grand des Prophètes, le Prophète Mohammed(s) ?

Souhaita-t-il(p) que l’Imam Hussein(p) soit épargné, sachant du savoir des Mystères, le drame qui allait se passer à Karbalâ’, qui allait faire pleurer tous les habitants des cieux et faire sortir dans une longue procession de deuil, tous les Anges et tous les Elus de Dieu (des Messagers aux Prophètes, à leurs Légataires) le Jour de ‘Ashûrâ’ ?

Quoiqu’il en soit, Minâ est l’endroit où a eu lieu le « sacrifice d’Ibrahim », là où Dieu remplaça son fils Ismâ‘îl par un bouc qui sera immolé à sa place et dont il est fait allusion dans le noble Coran (voir les versets 102 à 110 de la sourate Saffât 37).

Grande épreuve pour le Prophète Ibrâhîm(p) qui lui valut l’accès, l’élévation au rang d’« Imam », c’est-à-dire au rang de guide pour la nation des serviteurs de Dieu.

De nos jours, c’est également là où a lieu l’égorgement de millions de moutons sacrifiés au nom de chaque pèlerin (avant d’être distribués aux nécessiteux par la suite), en commémoration de cet événement.
 
Souirce:
http://www.hajij.com/fr/hadj/holy-places/item/4327-mina-a-cote-de-la-mecque-1